Ballade à Bordeaux au printemps

En Mai, il y a donc pas mal de temps, je suis allée passer un week-end à Bordeaux. Ce n’était pas la première fois, pour avoir de la famille et des ami·e·s là-bas je m’y suis déjà rendue. Puis c’est la ville d’où viennent les canelets alors… que demande le peuple ?

À la base, je n’étais pas là-bas pour des vacances. Et non, malheureusement. Le samedi, je passais un concours pour l’école de journalisme de Bordeaux, autant dire que j’étais extrêmement stressée et que le samedi soir est arrivé comme une délivrance après cet après-midi d’épreuves. Et le dimanche, j’ai eu le temps de faire un peu de tourisme, les gens chez qui je logeais m’ont embarquée pour un petit tour du centre de Bordeaux.

La météo était superbe et le soleil au rendez-vous, ce qui ne gâchais rien. On a commencé par aller se promener sur les bords de Garonne où il y avait un festival de bâteau de plaisance qui a attiré pas mal de monde. les rives de la Garonne ont été rénovées il y a peu de temps et sont devenus une zone piétonne, permettant de venir s’y promener à pied ou à vélo pour les plus fifous.

Nous avons poursuivi notre promenade en direction du Complexe Darwin. C’est une entreprise écologique pour laquelle associations, commerces et entreprises se sont réunies pour créer un espace de commerce, d’habitations, d’activités culturelles… Nous avons visité une partie du complexe où il y avait de belles démonstrations de street art, franchement cool. je ne suis pas une spécialiste en street art mais ça m’a toujours laissé admirative. Il y avait également un hangar réaménagé avec des rampes de skateboard et roller, un bar et des canapés et fauteuils pour discuter. Les jeunes là-bas avaient l’air de bien apprécié cet espace et je dois dire que je trouve l’idée très chouette.

Par la suite, nous avons continué par les jardins Botaniques. J’aime les parcs, les jardins et les espaces verts de manière générale, ils sont un bout de calme dans la perpétuelle agitation de la ville. Les Jardins botaniques de Bordeaux abritent des centaines d’espèces de plantes et d’arbres différents, aménagés dans un environnement agréable et propice à la détente. je serais bien incapable de vous détailler toutes les espèces que l’on m’a cité mais ça vaut le détour alors si vous passez par Bordeaux, n’hésitez pas ! Il y a même des paires de chaussures suspendues aux arbres… pourquoi pas.

Ça a donc été une promenade fort sympathique, ma foi. Je n’étais pas revenue à Bordeaux depuis quatre ou cinq ans et c’est toujours une ville que j’apprécie.

Laisser un commentaire