Live report – Nadeah, La Boule Noire, Paris

A la toute fin du mois d’Octobre, MGG a eu la chance d’être invité à assister au concert de Nadeah à la Boule Noire à Paris. Evidemment, comme vous connaissez mon grand sens du sacrifice, mais lol je me suis portée volontaire pour y aller. Après une période sans concert de plus d’un an, les derniers que j’avais réellement fait dataient des Vieilles Charrues 2014, ça a été un souffle d’air frais que de voir la prestation live de cette chanteuse que, il me faut l’avouer, je ne connaissais pas auparavant. Retour sur un moment de musique plein d’énergie et de bonne humeur.

Concert Nadeah à la Boule Noire Paris

Découvrir un·e artiste en live, c’est toujours une expérience spéciale, et plutôt rare dans mon cas (en dehors de cette fois-là peut-être.) Quand on connait la version studio des titres, on a tendance à comparer avec le live… Là, j’y suis allée au feeling, je n’avais entendu que son dernier single Met A Man et quelques chansons écoutées à la va-vite sur le web mais j’avais voulu gardé la surprise de la première fois.

La salle de la Boule Noire était pleine à craquer, le concert sold out et c’est vrai que je me suis sentie un peu perdue puisque beaucoup de monde semblait déjà connaître Nadeah. J’étais dans l’attente, retrouvant cette effervescence des quelques minutes impatientes précédent un live. Ca m’avait manqué.

Et je n’ai pas été déçue. J’étais placée juste derrière la sono, un peu loin de la scène mais toujours un bon spot pour les concerts, petit conseil au passage : si vous ne savez pas où aller, mettez vous derrière les gars du son, vous êtes sûr(e) d’avoir un son de qualité.

Le set de Nadeah donc, puisque c’est de cela qu’il est question. J’ai absolument craquer, à la fois pour la musique et la performance scénique de la chanteuse.

La musique tout d’abord, un peu rock, un peu funky, qui donne tantôt envie de danser, tantôt envie de méditer les paroles et les mélodies chargées d’émotions des morceaux plus posé. Certaines chansons ont eu des montées en puissances parfaitement maîtrisées, à la fois par Nadeah et ses musicien·ne·s. Iels nous ont offert un set d’une fraîcheur et d’une bonne humeur palpable. J’y allais sans vraiment savoir dans quoi je me lançais et ça a été l’une de ces découvertes, de ces coups de foudre instantanés. Le genre de musique qui ne peut que vous toucher, en vous mettant de la joie dans le coeur, parfois de la douceur et quelques airs plus mélancoliques.

Et Nadeah… Que dire de sa performance ? Si ce n’est qu’elle est drôle, spontanée, sait mettre l’ambiance et impliquer son public, passant de l’anglais au français dans des interventions qui nous ont fait rire plus d’une fois. J’ai eu la chance d’échanger avec elle après le concert et elle garde cet humour mais aussi un recul sur sa vie et sa carrière qui ont été mouvementées. On ressent ce vécu dans ses chansons et aussi la volonté de faire passer le meilleur moment possible aux personnes venues la voir.

Si je devais trouver un mot en plus de ceux déjà utilisés précédemment, ça serait intimiste. Pas dans le sens que ça aurait pu être un buff dans le salon d’un pote, ou alors le pote a un très grand salon mais intimiste dans le sens du partage et de la proximité. Ca n’était pas un simple moment de musique, il y avait aussi une interaction tout au long du concert qui nous a inclus dans cette bulle de chansons. C’est étrange à décrire mais on a vraiment eu l’impression de partager ce moment avec la chanteuse.
Concert Nadeah Paris Boule Noire

Durant l’interview, Nadeah a également mentionné son prochain album, While the heart beats qui sortira début 2016. « Je le voulais vraiment comme une photographie, » explique-t-e-elle. « Une série d’images et de moments. » Les thèmes de ces nouvelles chansons sont aussi plus abordables au sens que plus de personnes peuvent s’y reconnaître ;  » tout le monde ne peux pas dire qu’un jour, un gars m’a raconté qu’il avait sauté du 32ème étages et avait seulement brisé ses pieds. » plaisante-t-elle.

Le premier extrait de cet album, Met A Man nous offre une bonne porte d’entrée dans l’univers de Nadeah et nous donne envie d’en découvrir plus. En tout cas, ça a été mon cas et je ne peux que vous recommander d’aller lui prêter une oreille. Le clip de Met A Man est aussi particulier car comme l’explique la chanteuse « C’est la première fois que j’ai eu l’idée d’un clip, j’avais l’idée dans ma tête et je savais ce que je voulais. » Ce clip est d’ailleurs surprenant, voyez par vous-même…

Pour résumer, je dirais donc que j’ai passé une excellente soirée. J’attends désormais avec impatience début 2016 pour découvrir le second album de Nadeah dans son intégralité et il y a des chances pour que je vous en reparle.


Merci à Romain et à l’agence Ephelide pour l’invitation au concert, l’interview avec Nadeah et les photos illustrant cet article.

Laisser un commentaire