Le personnage du mois : Ahsoka Tano

Pour ce nouveau Personnage du mois, je voudrais vous présenter l’un de mes persos préférés de l’univers de Star Wars, Ahsoka Tano de la série animée The Clone Wars.

Alors installez-vous bien dans votre siège et préparez-vous pour un décollage en vitesse lumière, direction une célèbre galaxie lointaine, très lointaine…

Présentation The Clone Wars

Avant de vous parler d’Ahsoka, laissez-moi vous présenter la série animée The Clone Wars, pour celleux qui ne connaîtraient pas grand chose à l’univers élargi de Star Wars (non mais sérieusement, qu’est-ce que vous faîtes de votre vie? :p)

TCW prend place juste après l’épisode II « L’Attaque des Clones », où nous avions laissez les Jedi à la tête de leur armée de clones de Jango Fett mais en mieux (quoique perso je trouve que Jango a sacrément la classe qui entrait en guerre contre les Séparatistes et leur armée de droïdes aussi bêtes que moches mais redoutablement efficaces, avec à leur tête le Conte Dooku. Oui, Saruman quoi mais en noir et avec un sabre laser rouge.

C’est dans ce contexte de conflit galactique que prend place TCW, où l’on suit les différentes batailles amenant nos héros Jedi, généraux de la Grande Armée de la République, transformer du droïde en boîte de conserve et tenter de choper Dooku/Saruman. Si la série était au départ prévue pour un publique jeune, on se rend compte que la guerre, c’est pas joli joli et que les intrigues ont évolué avec l’âge des téléspectateur·ice·s. J’ai aimé suivre les aventures de nos héro·ïne·s, connu·e·ss ou non des films, même si certains points me chiffonnent comme l’amitié fraternelle entre Obi et Ani, pas assez développée pour moi. Mais bref.

Le trio central de la série se concentre sur les célèbres Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker. Mais siii, vous savez, Ewan McGregor et Hayden Christensen. Ahsoka Tano est la troisième Jedi de ce trio et maintenant, on passe à elle. Oui enfin je sais tss.

Ahsoka, qui est-elle ?

C’est dans le film animé intitulé comme la série sorti en 2008 que l’on rencontre Ahsoka pour la première fois. Elle est envoyé par Yoda lui-même sur un champ de bataille où se trouve Anakin et Obi-Wan, déjà en train de péter du droïde, pour devenir padawan (apprenti Jedi.) Au début, tout le monde croit qu’elle sera l’apprentie d’Obi-Wan. Que néni! Le troll vert aux problèmes certains avec la grammaire à d’autres projets pour la petite Ahsoka, qu’il assigne à Anakin Skywalker, qui n’est pas ravi au départ, il faut le dire.

Leur première mission est un succès (ben oui, ils vont pas se planter dès le début) et c’est le commencement d’une grande amitié entre Skywalker et son apprenti. Il l’appelle Chipie (Snips dans la V.O., elle l’appelle Skyman (Skyguy en anglais.) Ils sont aussi tête brûlée l’un que l’autre et ont le même amour pour les missions suicides et les négociations agressives au sabre laser. Dans les cinq saisons qu’a duré la série, on voit leurs liens grandir et se développer, même à en enfreindre le Code Jedi qui interdit l’attachement. Ouais, c’est pas des rigolos les Jedi.

Ahsoka est donc une apprentie Jedi au caractère bien trempé un peu limite selon la philosophie qu’on lui enseigne, selon laquelle on doit faire fit de ses émotions. Elle grandit tout au long de la guerre, le·a spectateurice s’identifie à elle et mûrit avec elle. Elle est drôle et courageuse et a sacrément la classe avec son style de combat aux deux sabres laser.

Pourquoi on aime Ahsoka ?

Déjà pour sa personnalité. Elle apporte son côté pétillant à la série, a toujours un commentaire sarcastique à balancer aux ennemis pour leur faire comprendre qu’elle ne plaisante pas quand elle dit qu’elle va leur faire mordre son sabre laser et les petits surnoms qu’elle leur donne (ne serait-ce que « Harpie Sans Cheveux » pour Assaj Ventress, l’assassin employée par Dooku. On l’aime aussi parce que c’est l’un des premiers personnages féminins forts dans l’univers de Star Wars, si on met de côté la littérature de l’univers étendu qui a offert des personnages magnifiques comme Mara Jade et Jaina Solo. Hormis Princesse Leia et Padmé Amidala dans les films, il faut dire que ça manquait un peu de représentations féminines là-dedans. Je pense qu’elle est le résultat des producteurs et scénaristes à attirer un public plus féminin, la première d’une longue série de personnages apparaissant notamment dans TCW comme son amie Barriss Offee ou le maître Jedi de cette dernière, Luminara Unduli. On oublie pas aussi Aayla Secura que j’adore personnellement.

Ahsoka est très attachante et on aime ses intéractions et son amitié avec son mentor, Anakin Skywalker, ainsi qu’avec les soldats clones formant le régiment sous leurs ordres, la célèbre – pour les fans de Star Wars du moins- 501ème Légion, le Capitaine Rex et tous les autres.

Petit bonus, en anglais, la voix doublant Ahsoka n’est autre qu’Ashley Eckstein, la créatrice de la marque de mode geek Her Universe

Si vous hésitiez à regarder TCW car cétait à la base une série pour un jeune publique, vous seriez surpris·es de voir que même les grand·e·s s’y laissent prendre. S’il y a quelques points noirs pour moi, surtout au niveau du développement de certains personnages, c’est toujours une petite bouffée de fraîcheur que de re-regarder les cinq saisons de TCW. J’espère qu’on retrouvera un perso féminin aussi développé et central dans la nouvelle série d’animation Star Wars Rebels.

Laisser un commentaire