Les personnages du mois : Lorelei et Rory Gilmore

Pour ce numéro de la rubrique du personnage du mois, vous avez un prix de gros. Deux pour le prix d’une ! Car c’est bien sur Lorelei et Rory, protagonistes de la série Gilmore Girls que j’ai décidé de braquer le projecteur aujourd’hui. Que ce soit chacune de leur côté ou ensemble, ces deux persos envoient du lourd alors c’est parti.

Flashback : Gilmore Girls, c’est quoi déjà ?

Pour commencer, faisons un petit tour dans le passé pour présenter la série Gilmore Girls. Série comptant en tout sept génialissimes saisons – et c’est absolument objectif – GG racontait l’histoire de Lorelei et Rory, mère et fille que seulement seize années séparaient, famille bicéphale soudée aux péripéties fantasques et aux caractères délurés. Une mère comme on en a toutes rêvé, une fille dont toutes nos mères ont rêvé. Et oui, c’est beau le monde de la fiction ! La série suivaient donc leurs aventures épiques dans la ville fictive de Stars Hollow, perdue quelque part dans l’état du Connecticut et dont la population était composée d’individus plus colorés les uns que les autres ; Kirk le Tanguy vivant toujours chez sa mère et changeant de métier à chaque épisode, Miss Patty la prof de danse adepte de ragots, Taylor le propriétaire tyranico-farfelu d’une supérette et accessoirement conseiller municipal ou encore Luke, le propriétaire du dinner faisant de la nourriture trop bonne et le meilleur café du monde, un ami fidèle et secrètement amoureux de Lorelei. Et je ne cite qu’eux. Gilmore Girls, c’était génial, c’était drôle, c’était émouvant et c’est fini.

Dans la famille Gilmore, je voudrais la mère…

Commençons par Lorelei. Au début de la série, Lorelei est une mère célibataire de 32 ans vivant dans la petite ville de Stars Hollow avec sa fille Lorelei (oui, aussi, la légende raconte qu’elle manquait d’inspiration après son accouchement), surnommée Rory pour plus de simplicité. Elle travaille en tant que gérante dans une petite auberge avec pour collègues sa meilleure amie et chef cuisinier Sookie et Michel, un réceptionniste français (italien dans la VF) qui serait absolument désagréable s’il n’était pas si drôle. Dans la vie, Lorelei entretient une addiction à la caféine, a une relation conflictuelle avec ses parents après avoir quitter le domicile familiale à dix-sept ans avec un bébé d’à peine un an, et a un caractère et des références culturelles totalement délirantes. Et c’est pour ça, qu’on aime Lorelei. Parce qu’elle est la mère amie, la mère à l’écoute parfois aussi immatures que sa progéniture. Parce que certain·e·s d’entre nous aimeraient avoir une mère avec laquelle on peut se faire des rétrospectives de vieux films, se vernir les ongles ou une mère qui porte une robe avec des poneys pour un premier rendez-vous avec Kirk. Lauren Graham, qui interprète son personnage à l’écran, est une actrice fabuleuse qui a un débit de parole si rapide que parfois même les anglophones ne suivent pas tout des monologues de Lorelei Gilmore. Mais elle est magique. Quand à son histoire d’amour/d’amitié avec Luke… On en parle du ship ou pas ?

Crédit photo : The WB

…puis la fille

Passons maintenant à Rory. Lorelei Leigh Gilmore n’a toujours eu qu’une seule envie : aller à Harvard. Elle rêve Harvard, vit Harvard, étudie Harvard, respire Harvard et mange harvard. Elle a 16 ans au début de la série et entre dans une école privée prestigieuse nommée Chilton où, soit dit en passant il n’y a que des gosses de riches affreusement snob et péteux·ses, dont la délicieuse Paris (qui est mon perso féminin préféré mais bref). Elle rêve donc d’entrer à harvard et de devenir journaliste. Mon rêve pendant un moment a été d’être Rory Gilmore en fait. Non parce qu’il faut dire qu’elle est quand même sorti avec Jared Padalecki et Milo Ventimiglia. Elle a une maman super, une meilleure amie idéale, des grand-parents bien qu’un peu imposants généreux et finalement aimants, elle va dans une école puis une fac de rêve et est super jolie. Désagréable ! Comme sa mère, Rory est accro au café, est brillante, drôle et a hérité d’une part de la personnalité délurée de Lorelei. Si au cours de la série, notamment à la fin de la saison 4 ou au début de la 6, Rory peut taper sur le système devant son fonctionement et ses réactions, c’est un personnage que j’ai personnellement beaucoup apprécié à l’époque. Alexis Bledel, son interprète, est également géniale. et le couple qu’elle formait avec jess Mariano… On en parle du ship ou pas ?

Et les Gilmore ensemble

Si les deux personnages sont individuellement à la fois drôles et touchants, c’est leur duo, leurs interactions qui font le charme principal de la série. Ensemble, elles sont deux fois plus drôles, deux fois plus touchantes, aussi. Leur complicité et leurs coups de gueule envers les autres et parfois l’une envers l’autre rythment la série. Leurs amis, leurs amours, leurs emmerdes, en quelque sorte. Leurs dialogues sont pétillants et bourrées d’humour et de références à la pop culture américaine, musique, film, séries… Elles sont le pilier central de la série autour duquel gravitent tout un tas de personnages tout aussi intéressants et captivants.


Je vous recommande donc chaleureusement la série Gilmore Girls, si vous aimez les personnages pétillants, leurs tranches de vies et leurs relations et histoires pleins de rebondissements et de fou-rire.

Laisser un commentaire