Les personnages du mois : Samantha Carter et Jack O’Neill

À l’occasion de la Saint Valentin en ce froid mois de février, plutôt que de vous parler d’un personnage, je voulais vous parler d’un couple de fiction. Et sachant que je suis une grande shippeuse, le choix n’a pas été simple ! J’ai pourtant porté mon choix sur le premier couple qui m’a vraiment frustrée à l’écran, un « je t’aime, moi non plus » permanent.

De retour à la fin des années 90, il y avait une série nommée Stargate SG1 qui relatait les aventures d’une équipe explorant la galaxie à l’aide d’un réseau de Portes des Étoiles, afin de rencontrer de nouveaux peuples et trouver des armes pour se défendre contre les méchants vilains pas beaux aliens  : les Goa’Ulds. Au fil des années, la franchise Stargate, partie du film de 1994, s’est développée et agrandie ; SG1 ne compte pas moins de dix saisons, puis sont apparues Stargate Atlantis et Stargate Universe.

Je ne vais pas m’étaler davantage sur Stargate SG1, parce que je pourrais en parler des heures et qu’on serait encore là demain. Le couple dont j’ai prévu de vous parler aujourd’hui est celui formé par Samantha Carter et Jack O’Neill.

Jack O’Neill

On retrouvait déjà Jack O’Neill (colonel à cette époque), dans le film de 1994, interprété par Kurt Russell, un militair dépressif suite à la mort de son fils Charlie qui s’est tué avec son arme de service. Dans la série, on retrouve un O’Neill plus tourné vers l’humour et l’auto-dérision, se faisant le plus souvent passer pour moins intelligent qu’il ne l’est. Excellant pilote et fin stratège, il prend, au début de la saison 1, la tête de l’équipe d’exploration principale, SG1, comportant le Capitaine Samantha Carter, le Dr Daniel Jackson et Teal’C. Le Colonel O’Neill est interprété par Richard Dean Anderson, oui oui McGiver.

Samantha Carter

Samantha Carter, interprétée par Amanda Tapping que vous avez peut-être vue dans la série Sanctuary, apparaît dès l’épisode pilote de la série. Elle fait aussi partie de l’armée de l’air américaine, comme O’Neill et est également théoricienne en astrophysique, pilote de talent et officier dévouée, bien qu’avec un caractère fort tout de même. Sam, comme elle est parfois appelée, est la touche de girl power de la série. Sa super intelligence, son courage et ses plans parfois bancals ont sauvé les fesses de ses compagnons mal et du reste de la planète Terre bien plus d’une fois. Elle a même fait explosé un soleil un jour. Tout au long de la série, on la voit évoluer, passée du Capitaine Carter, soldat qui tente de se trouver sa place dans ce milieu rempli de mâle, au Colonel Carter, figure d’autorité respectée à la tête de la cité d’Atlantis dans la quatrième saison de la série du même nom. Elle est attachante même si la moitié du temps on ne comprend pas ce qu’elle raconte car elle part le plus souvent dans des blabla scientifiques plutôt obscurs.

Sam et Jack

Passons au couple O’Neill et Carter maintenant. Il y en aurait des choses à dire, il y a quand même eu dix saisons de SG1.

Tout commence par leur première rencontre, dans l’épisode pilote de la série. Alors qu’ils sont en briefing pour préparer la première mission sur la planète Abydos, le Général Hammond, dirigeant de la base, annonce qu’ils attendent encore le Capitaine Sam Carter. O’Neill, dans sa grande délicatesse légendaire demande, « et on peut savoir d’où il débarque ? » Et à Samantha de répondre, en entrant dans la pièce : « Elle, débarque du Pentagone » S’en suit un échange de joutes verbales plus ou moins sympathique jusqu’à ce que Carter sorte cette réplique devenue célèbre pour les fans de la série : « Ce n’est pas parce que mes organes de reproduction sont à l’intérieur de mon corps que je vous suis inférieure, Colonel. » Allez bim, O’Neill !

Cette première rencontre explosive place les base d’une relation qui ne cessera d’évoluer pendant près de dix ans. Ayant tous deux de forts caractères, ils se confrontent souvent mais se respectent énormément en parallèle. Jack prend même un certain plaisir à embarrasser son subordonné parfois, même s’il est le premier à lui venir en aide quand la situation le nécessite. Au fil de la série, une profonde amitié naît entre eux, devenant quelque chose de beaucoup plus fort, leur relation étant très ambigüe.

Leurs sentiments deviennent si forts qu’à un moment, ils sont obligés de les avouer (à eux-même et aux autres), lors d’un interrogatoire par détecteur de mensonge, bref c’est une histoire compliquée. Tous les shippers du Sam et Jack se rappellent de cette phrase d’O’Neill « parce que je tiens à elle. beaucoup plus que je ne suis censé le faire. » et là mon petit cœur de shippeuse s’envole ;… bref.

Mais s’ils s’aiment, pourquoi ne sont-ils pas ensemble alors ? vous en avez des questions qu’elles sont bonnes ! Parce que Jack et Sam sont tous les deux militaires et que la loi de non-fraternisation de l’armée les empêche tout simplement d’entretenir ce genre de rapports. Parce que oui, sinon ça serait trop simple. A moins de se faire virer et de dire adieu à leur carrière, ce qui selon eux serait égoïstes car on a besoin d’eux. alors ils font passer leur sens du devoir avant tout. Et mon Dieu qu’ils sont frustrants !

Surtout que ce n’est pas parce que je veux absolument les caser, comme Elizabeth Weir et John Sheppard dans Stargate Atlantis où on a jamais su s’ils auraient pu finir ensemble ou si c’était nos esprits tordus de shipper qui voulaient à tout prix les caser. Sam et Jack, c’était clair, c’était pas que nous. on leur a même fait la remarque plusieurs fois, que leur comportement était un peu tendancieux. Mais ils s’aiment. Et ils nous ont fait tourner en bourrique pendant dix saisons. Peut-être plus frustrants que Harm et Mac dans la série JAG, peut-être que les plus ancien·ne·s savent de quoi je parle. Au moins, à la fin de JAG, on a eu du ship !

Sam et Jack, ensemble ou pas à la fin de SG1 ? La question fait encore débat aujourd’hui. Il y a des indices, dans les deux dernières saisons puis plus tard dans Atlantis, qui le laissent présager. Pour moi, oui, ils sont ensemble, après la fin de la saison 8 et la partie de pêche dans l’épisode « Moebius partie II. » Parce que c’est la vie le Sam et Jack enfin !

Pourquoi Sam et Jack ?

Je pense que cet article est déjà bien assez long et je vous épargnerai mes pérégrinations car on a passé tellement de temps à théoriser sur ce couple qu’on pourrait en écrire un livre.

C’est sans nul doute l’aspect « histoire d’amour interdite » qui attire autant dans la relation de Sam et jack. Beaucoup de fans de SG1 regardaient la série seulement pour le côté aventure et science-fiction, c’était aussi mon cas, si je voulais des histoires d’amour je serais devenue fan de Dawson et Les Frères Scott. Mais quand vous aimez imaginer les relations entre les différents personnages lorsque vous regardez une série, vous vous laissez vite porter par O’Neill et Carter.

La véritable raison pour laquelle j’ai décidé de vous parler de ce couple en particulier, c’est qu’il a été le premier à me conduire dans le monde des fanfictions. Et oui, il y a dix ans maintenant (bim un coup de vieux), j’ai lu et écrit mes premières fanfictions dans le fandom de SG1, pour ensuite élargir mon champ d’action à Atlantis et bien d’autres après. Sam et Jack sont pour moi fondamentaux puisqu’ils ont été le vecteur d’origine qui m’a amené dans le champ du fandom, un peu ma vie aujourd’hui quoi. Alors longue vie à vous, Sam et Jack, puisque maintenant vous vivez dans un chalet du Minnesota avec un labrador et deux petites têtes blondes ! Quoi on a bien le droit de rêver !


Crédits photo : Showtime/MGM

Laisser un commentaire